Le libriosaure, votre conseiller lecture. Blog littéraire éclectique.

3 livres sur… Les sorcières


3 couvertures de livres sur les sorcières

Les récits de femmes dissidentes ont toujours suscité mon intérêt. Parmi mes lectures favorites, de nombreux ouvrages sur l’univers de la prostitution et des maisons closes… Puis il y eut, à l’Université, au milieu des fiches colorées et des heures d’études à la Bibliothèque Universitaire, ma découverte des récits sur les femmes condamnées au couvent. Et de fil en aiguilles, il me parut indispensable de tout connaître sur les Sorcières, les dissidentes par excellence. Des années plus tard, j’ai eu la surprise de découvrir un réel engouement pour ce thème que j’avais chéri il y a longtemps. Voici donc mon retour sur une sélection de trois livres, plus ou moins connus, abordant le thème — devenu tendance — des Sorcières.

Le Classique parmi les classiques

la sorcière de jules michelet

La Sorcière de Jules Michelet

Essai publié en 1862, La Sorcière de Jules Michelet est un incontournable sur le thème. Dans les premières pages du livre, une accroche connue : « D’où date la sorcière ? Je dis sans hésiter : des temps du désespoir ».

L’ouvrage de Michelet se présente comme un essai sur les sorcières mais il prend bien souvent une forme de roman. Les premières pages peuvent d’ailleurs être assez pénibles pour le lecteur qui ne verra dans le texte ni documentation ni informations : l’introduction est lente, faite de circonvolutions et de poésie qu’on n’attendrait pas d’un essai. Fort heureusement, le livre monte en puissance au fil des pages et vous pourrez vous plonger aisément dans l’univers particulier que dépeint Michelet : un univers sombre, de magie, de féminité étouffée et de religion malsaine. Ce dernier point est important : le texte de Michelet est à charge contre l’Église, sans ménagements, sans nuances et avec violence.

Ainsi, La Sorcière de Michelet est intéressant car vous assistez à l’éclosion du phénomène de sorcières, dû à de réelles affaires sordides menées puis étouffées par une Église puissante et sadique mais c’est également un essai-roman agaçant où l’auteur devient ironiquement misogyne, sans s’en apercevoir, tant il veut utiliser les femmes et leurs calvaires pour appuyer la thèse qu’il défend.

La Perle parmi les perles

les putains du diable d'armelle le bras-chopard

Les putains du diable, le procès en sorcellerie des femmes d’Armelle Le bras-Chopard

Publié en 2006, Les putains du diable est l’essai le plus complet et le plus clair qu’il m’ait été donné de lire sur les sorcières.

Cet ouvrage vous propose de découvrir la figure de la sorcière à travers un récit détaillé et documenté des procès en sorcellerie, tout en développant dans une seconde partie une analyse construite et sensée sur les raisons qui ont poussé toute une communauté à lancer une chasse aux sorcières, à une époque où cela déjà aurait dû sembler barbare dans l’esprit de chacun.

Les putains du diable permet de déconstruire les idées reçues en informant scrupuleusement son lecteur ou sa lectrice sur le déroulement des procès, en expliquant les accusations réelles qui étaient faites aux femmes à travers de fallacieux prétextes. Armelle Le bras-Chopard propose un ouvrage clef sur les Sorcières, malgré l’orientation féministe qui peut lui être prêté — le point de vue demeurera ici toujours plus nuancé que celui de Michelet — car il repose sur de nombreux documents passionnants et instructifs, expliqués dans un langage soigné mais accessible.

→ Pour en savoir plus sur cet ouvrage, découvrez ma critique complète ici.

Le Fameux parmi les fameux

sorcières de mona chollet

Sorcières : la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Publié en 2018, Sorcières : la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet est un essai qui développe une analyse sur la figure de la sorcière dans notre société contemporaine.

Si vous ouvrez Sorcières de Mona Chollet, ne vous attendez pas à en apprendre davantage sur la chasse aux sorcières qui a éclos à la fin du Moyen-Âge, ni sur la communauté des femmes qui se déclarent sorcières aujourd’hui et qui font usage de la magie au quotidien. En réalité, Mona Chollet semble utiliser le terme de « sorcières » pour évoquer toutes les femmes déconsidérées par le patriarcat : les femmes célibataires et indépendantes, les indécrottables nullipares convaincues ou encore les amatrices de cheveux blancs assumés.

Par conséquent, tout ce qui touche à l’histoire de la sorcière sera évoqué de manière superficielle avec un renvoi vers des essais développant le sujet. Comme Sorcières : la puissance invaincue des femmes ne s’intéresse pas non plus aux rituels des Sorcières actives du XXIe siècle, l’ouvrage de Mona Chollet apparaît davantage comme un exposé sur les mouvances féministes actuelles. Idéal pour comprendre l’idéologie du féminisme occidental — ou plutôt nord-américain ? — dans les années 2010, cet essai ne vous apportera que très peu de connaissances sur les sorcières.

Bonus

J’ai eu le loisir d’écouter, en 2018, une série de podcasts sur France Culture qui peut vous apporter énormément de connaissances sur le thème des sorcières : je recommande cette série de 4 épisodes par Perrine Kervran à tous les curieux, curieuses ou lecteurs et lectrices timides qui aimeraient se documenter sur le sujet.

3 livres sur les sorcières

Titre et auteur La Sorcière, Jules Michelet
Édition Gallimard
Où le trouver Chez votre libraire préféré, près de chez vous.
Titre et auteur Les putains du diable, Armelle Le bras-Chopard
Édition PLON
Où le trouver Disponible seulement en occasion.  
Titre et auteur Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Mona Chollet
Édition Zones
Où le trouver Chez votre libraire préféré, près de vous.

Suggestions de lecture

Sur la condition des femmes en Occident, découvrez l’excellent essai Procès de femmes au temps des philosophes d’Isabelle Vissière

…Ou encore Histoire de la laideur féminine de Claudine Sagaert.

FacebookTwitterPinterestTumblrBlogger Post




Votre parole est importante, merci de la partager avec nous




Ce site est hébergé par Archphénix et a été créé sous wordpress par le libriosaure. Le design a été conçu avec les polices d'écriture Library et Cocinitas de Wood Cutter ainsi que Social Circle de Christopher Jackson. Tous les articles présents sur ce site ont été écrits par le libriosaure et ne peuvent être utilisés, entièrement ou partiellement, sans autorisation de l'auteur.