Le libriosaure, votre conseiller lecture. Blog littéraire éclectique.

Riz noir d’Anna Moï


riz-noir-anna-moi

Riz noir est un roman écrit en 2004 par l’auteure saïgonnaise Anna Moï. Cette dernière nous raconte l’histoire de deux adolescentes, Tan et Tao, prisonnières des cages à tigres du bagne de Poulo Condor où elles sont internées après avoir été soumises à la torture. Ce récit, sans être entièrement biographique, est inspiré d’une histoire vraie, Anna Moï ayant recueilli le témoignage des deux sœurs vietnamiennes.

L’avis du Libriosaure

Une peinture du Viêtnam guerrier
Riz noir est une œuvre qui nous fait découvrir le Viêtnam des années 1960, déchiré entre les horreurs de la guerre et les merveilles du paysage vietnamien. Se révèlent sous les yeux du lecteur les combats sanglants menés à Saigon, les intrigues politiques complexes qui ont bouleversé le quotidien des vietnamiens, sans que l’auteure ne se perde en explications assommantes puisque l’ouvrage n’a pas vocation à être historique. Il faut toutefois reconnaître qu’il est parfois difficile, pour les moins cultivés d’entre nous, de comprendre la subtilité des événements qui ont marqué la deuxième guerre d’Indochine. Si le manque de connaissances n’est pas gênant pour comprendre et apprécier le livre, ce dernier nous incite néanmoins à faire quelques recherches historiques afin de mieux cerner l’univers qui nous est dépeint.

riz-noir-extrait

De l’opulence à la torture
Ce sont cependant deux univers bien distincts qui se présentent à nous dans Riz noir : celui de l’opulence et celui de l’asservissement. Les deux sœurs au cœur de notre histoire expérimentent deux modes de vie opposés, passant d’une existence chaleureuse de nouveaux riches à une existence douloureuse et humiliante de prisonnières. D’abord dans une petite école française bourgeoise, Tan et Tao se retrouvent enfermées dans des cages à tigres, au bagne de Poulo Condor, où elles font la connaissance de personnages variés et déchus — comme elles. Les jeunes filles se remémorent leur âge d’or en rêvant d’un avenir, le roman multipliant les jeux de temporalité. Riz noir de Anna Moï nous montre, sans excès de style ni de sentiments, comment la vie se joue si facilement de notre sort… Torture, faim, doutes, étouffement, coups, et ce riz blanc recouvert de mouches hantent les pages du roman, sans sombrer dans le pathétique.

riz-noir-anna-moi-extrait

Une peinture du Viêtnam par les sens
En réalité, Riz noir d’Anna Moï est un roman de la sensualité : tous les sens du lecteur sont sollicités, plus que sa compassion ou ses sentiments, ce qui rend l’expérience de lecture assez étrange. Il n’est pas question de s’apitoyer sur le sort des personnages ou de s’y attacher à outrance mais plutôt de ressentir avec eux les vibrations de vie qui émanent du Viêtnam des années 1960. Les parfums du carambolier, les hurlements des orangs-outans, les couleurs subtiles de la soie laquée, sont les petits détails qui font l’essence du roman. Finalement, il ne s’agit pas, pour le lecteur, de découvrir les horreurs du Viêtnam torturé mais de prendre conscience de tous les sens qui sont stimulés par son paysage. C’est un voyage délicat, presque indifférent aux odeurs âcres du sang, que nous entreprenons aux côtés de Tan et Tao.

riz-noir-anna-moi-livre

A qui le conseiller

Si vous aimez les récits de voyage, vous pourriez être étonné par la façon dont nous est dépeint le Viêtnam des années 1960 dans Riz noir. Si vous appréciez les récits biographiques, notamment les récits d’enfance, vous saurez aimer ce roman. Enfin, si vous adorez que tous vos sens soient sollicités pendant une lecture, davantage que vos émotions, vous serez en parfaite harmonie avec la plume d’Anna Moï.

A qui le déconseiller

Si vous aimez les récits historiques, vous pourriez être déçus par le roman puisqu’il n’a pas vraiment vocation à nous raconter la seconde guerre d’Indochine. Si vous avez besoin de nouer une relation forte avec les personnages d’un roman, que vous aimez ressentir de multiples émotions, vous serez désappointés par cette indifférence légère qui marque le style de cette œuvre.

Pendant la lecture

Durant cette lecture, vous choisirez un thé noir à l’orange et l’accompagnerez de petits gâteaux moelleux au pandan.

Informations sur le livre

Titre et auteur Riz noir, Anna Moï
Thèmes abordés Torture, Vietnam, Résistance
Édition Folio
Format et pages 240 pages, petit format, à lire dans les transports
Âge Apprécié à partir de 14 ans
Prix 7,10€
Avertissement Violence, torture
Où l’acheter Chez Amazon ou chez votre libraire préféré.
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrBlogger Post


Nos échanges
Livre rangé le 23 novembre 2016 dans les bibliothèques : De 5 à 10 euros, Dès 14 ans, Enfance, Femmes, Folio, Guerre, Petits formats, Vietnam


Votre parole est importante, merci de la partager avec nous




Ce site est hébergé par Jules Archinova EIRL et a été créé sous wordpress par le libriosaure. Le design a été conçu avec les polices d'écriture Library et Cocinitas de Wood Cutter ainsi que Social Circle de Christopher Jackson. Tous les articles présents sur ce site ont été écrits par le libriosaure et ne peuvent être utilisés, entièrement ou partiellement, sans autorisation de l'auteur.