Le libriosaure, votre conseiller lecture. Blog littéraire éclectique.

La nuit de l’erreur de Tahar Ben Jelloun


nuit-erreur-tahar-ben-jelloun

La nuit de l’erreur est un roman étrange écrit en 1997 par Tahar Ben Jelloun. Dans ce livre, le lecteur suit les aventures dérangeantes de la cruelle Zina, conçue lors d’une nuit maudite ; mais il se confronte aussi aux destins tragiques d’hommes et de femmes qui ont rencontré cette femme captivante mais damnée, notamment grâce aux voix envoûtantes et peut-être mensongères d’un couple de conteurs marocains loufoque.

L’avis du Libriosaure

Histoire mystique et captivante dans le Maroc brûlant

L’héroïne de La nuit de l’erreur, Zina, que l’on découvre tantôt à la première personne, tantôt à travers le regard de ses amants, de ses victimes ou des conteurs, est un personnage captivant mais troublant. Dotée d’une sensibilité profonde et d’une imagination débordante, l’enfant Zina devient peu à peu une jeune femme traumatisée et traumatisante, proche de la sorcière Aïsha Kandisha. Ainsi l’œuvre est-elle mystique, décrivant le parcours d’une femme ensorceleuse dans les contrées brûlantes d’un Maroc beau et inquiétant, lieu de tous les trafics mais aussi de tous les contes.

nuit-erreur-tahar-ben-jelloun-menthe

Sexe, violence et thé à la menthe

La nuit de l’erreur est un roman extrêmement violent : il décrit des rapports sordides et brutaux entre les hommes et les femmes, qui mènent un combat sexuel et amoureux perpétuel. La séduction y est fatale, les hommes sont des bourreaux punis, mis devant leurs propres faiblesses et leur violence. Si les femmes, dans ce livre, peuvent paraître d’une cruauté inouïe, leurs actes semblent toujours motivés par un désir de vengeance que le lecteur peut aisément comprendre. L’écriture de Tahar Ben Jelloun est vive, crue, totalement dénuée d’euphémismes, ce qui rend parfois la lecture particulièrement douloureuse puisque des scènes cauchemardesques sont terriblement réalistes. Zina est un personnage à la fois détestable et attachant ; c’est la folle et l’indépendante, la sensible et la cynique.

nuit-erreur-tahar-ben-jelloun-pages

nuit-erreur-tahar-ben-jelloun-interieur

Innombrables histoires dans une réalité évanescente

Finalement, La nuit de l’erreur nous plonge dans un univers étrange, évanescent, entre rêve et réalité, il s’agit du Maroc brûlant et captivant des contes du Maghreb. Il y a toujours une ambiguïté dans l’œuvre : s’agit-il d’un rêve ou les personnages vivent-ils vraiment toutes ces scènes extraordinaires ? Il n’y a jamais vraiment de réponse à cette question, ce qui peut parfois être agaçant pour le lecteur, qui se perd dans de nombreux fils narratifs. Toutefois, le roman nous fait beaucoup réfléchir sur le concept même de l’écriture, sur le fait que les histoires racontées sont peut-être des mensonges, des extrapolations ou des vérités étouffées… La place du conteur, le conflit entre l’écriture et le discours oral, l’inspiration poétique, la frontière entre le rêve et la réalité sont autant de thèmes qui viennent envelopper les histoires narrées dans La nuit de l’erreur.

nuit-erreur-tahar-ben-jelloun-tranche

A qui le conseiller

Si vous appréciez les récits brumeux, dans lequel rêve et réalité se confondent, vous apprécierez La nuit de l’erreur à sa juste valeur. Si vous aimez les contes d’ici et d’ailleurs et que vous ne craignez pas les histoires violentes, vous serez prêts à voyager avec ce livre. Enfin, si vous êtes amateur de récit à la fois poétique et sordide, vous pourriez être agréablement surpris.

A qui le déconseiller

Si vous ne supportez pas les romans qui manquent d’explication et que vous préférez les univers bien définis, avec une frontière bien marquée entre le rêve et le réel, vous risqueriez d’être fort insatisfait par cette lecture. De la même manière, si vous préférez un style doux et pudique, vous pourriez être dérangé par le livre. Si vous avez moins de seize ans, passez votre chemin car certaines scènes sont vraiment choquantes, même pour des adultes.

Pendant la lecture

Pendant la lecture, on appréciera un doux thé vert à la menthe nanah que l’on peut trouver chez Kusmi Tea, accompagné d’un makroud.

Informations sur le livre

Titre et auteur La nuit de l’erreur, Tahar Ben Jelloun
Thèmes abordés Conte, magie, sexe, violence, rêves
Édition Seuil
Format et pages 313 pages, format moyen, à emporter dans le métro
Âge A partir de 16 ans
Prix 19,90 €
Avertissement Viol, meurtre, sexualité crue
Où l’acheter Chez Amazon ou chez votre libraire préféré, dans des éditions différentes.
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrBlogger Post




2 échanges



Je crois que mon plus grand coup de cœur de cet auteur est « L’auberge des pauvres ». Une merveille…

Nadine
14 novembre 2016 - 23 h 55 min



Je ne connaissais pas. Encore un livre à mettre dans la wishlist ! Peut-être as-tu rédigé une chronique de ce livre pour me faire craquer encore plus ?

Libriosaure
16 novembre 2016 - 19 h 20 min



Votre parole est importante, merci de la partager avec nous




Ce site est hébergé par Jules Archinova EIRL et a été créé sous wordpress par le libriosaure. Le design a été conçu avec les polices d'écriture Library et Cocinitas de Wood Cutter ainsi que Social Circle de Christopher Jackson. Tous les articles présents sur ce site ont été écrits par le libriosaure et ne peuvent être utilisés, entièrement ou partiellement, sans autorisation de l'auteur.