Le libriosaure, votre conseiller lecture. Blog littéraire éclectique.

Mille femmes blanches de Jim Fergus


Mille femmes blanches est un roman écrit en 1999 par l’écrivain américain Jim Fergus. Ce livre (qui est une fiction) prend la forme d’un journal intime, celui de May Dodd, une américaine internée dans un asile psychiatrique qui participe en 1875 à une opération secrète du gouvernement. Ce dernier demande à des femmes perdues – emprisonnées, internées ou désespérées – d’aller sur les terres indiennes pour se marier à des cheyennes, afin de porter leur descendance. Cette expérience a pour but de satisfaire un accord confidentiel entre le président Grant et Little Wolf, chef des cheyennes, qui propose d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches…

Découvrir l'article...


Le jardin arc-en-ciel d’Ogawa Ito


Le jardin arc-en-ciel est un roman écrit en 2014 par la romancière japonaise Ogawa Ito, déjà connue en France pour Le ruban et Le restaurant de l’amour retrouvé. Ce dernier livre nous raconte l’histoire d’une rencontre, celle d’une mère débordée et d’une lycéenne suicidaire. Ces deux petites âmes s’éprennent l’une de l’autre et décident de faire une fugue amoureuse… Réfugiées dans un village de montagne, sous un joli ciel étoilé, les deux femmes fondent une nouvelle famille qui semble renverser les codes de la société traditionnelle.

Découvrir l'article...


11 échanges
Livre rangé le 29 mars 2017 dans les bibliothèques : Amour, De 15 à 20 euros, Dès 14 ans, Famille, Grands formats, Homosexualité, Japon, Picquier, Traditions

La maîtresse des épices de Chitra Banerjee Divakaruni


La maîtresse des épices est un roman fantastique écrit en 1997 par Chitra Banerjee Divakaruni, poétesse et professeure indienne. Ce livre palpitant raconte l’histoire de Tilo, une « maîtresse des épices », affectée dans le difficile quartier d’Oakland aux Etats-Unis. Afin de conserver la docilité des épices et de bénéficier de leurs pouvoirs ancestraux, la maîtresse des épices doit respecter des règles précises : renoncer à sa jeunesse, ne jamais sortir de sa boutique, ne jamais toucher un humain et, surtout, ne pas tomber amoureuse…

Découvrir l'article...


Faut-il lire… Les liaisons dangereuses de Laclos ?


Les liaisons dangereuses est un roman mythique écrit en 1782 par Choderlos de Laclos. Dans ce livre, qui a inspiré de nombreuses adaptations au théâtre et au cinéma, nous découvrons à travers une correspondance très étoffée les portraits fascinants de la Marquise de Merteuil et du Vicomte de Valmont, deux libertins aux multiples conquêtes. Dans les premières lettres échangées, nous apprenons que la Marquise a demandé au Vicomte de dévergonder Cécile de Volanges, la future jeune épouse de son ancien amant, pour le déshonorer. Mais Valmont le séducteur refuse cette requête ; une jeune femme à peine sortie du couvent est une proie trop facile pour lui et il s’est lancé un autre défi, celui de séduire l’austère et pieuse Présidente de Tourvel, mariée et très fidèle.

Découvrir l'article...


Funérailles célestes de Xinran


Funérailles célestes est un roman écrit en 2004 par l’auteure chinoise Xinran, bien connue pour son travail littéraire sur le destin des femmes chinoises (Baguettes chinoises en est un exemple). Dans ce roman, Xinran tente d’honorer la mémoire d’une vieille chinoise qu’elle a rencontrée et qui lui a narré son long périple au Tibet, lorsqu’elle était à la recherche de son bien-aimé engagé comme soldat. Ce livre pudique et émouvant relate une rencontre entre deux cultures, au nom de l’amour.

Découvrir l'article...


4 échanges
Livre rangé le 22 février 2017 dans les bibliothèques : Amour, Chine, De 5 à 10 euros, Dès 12 ans, Dès 14 ans, Deuil, Guerre, Halloween, Petits formats, Picquier, Tibet, Traditions

Faut-il lire… Les frères Karamazov de Dostoïevski ?


Les frères Karamazov est l’ultime roman de l’auteur russe Dostoïevski : il est celui qui cristallise la philosophie et les doutes philosophiques du génie qui a créé l’intense et formidable Crime et châtiment. Ce long roman évoque les relations troubles de trois frères, Dmitri le débauché, Ivan le triste intellectuel et le pieux Aliocha, face à leur père Fyodor, un personnage grossier et ignoble. Ce dernier est retrouvé assassiné et le lecteur s’interroge : lequel des frères a commis le parricide ? Lequel d’entre eux a succombé à la tentation du meurtre ?

Découvrir l'article...


Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes


Des fleurs pour Algernon est un roman sublime écrit en 1966 par l’écrivain américain Daniel Keyes. Ce livre raconte l’histoire émouvante de Charlie Gordon, un attardé au grand cœur, qui tente une opération inédite afin de décupler ses capacités mentales ; grâce à cette intervention, Charlie espère devenir « un télijan » et obtenir davantage d’amour de la part de son entourage. Le Docteur Strauss et le Professeur Nemur, en charge de cette prouesse scientifique, ont déjà réussi cette opération sur une petite souris, la blanche et délicate Algernon.

Découvrir l'article...


Les envoûtés de Witold Gombrowicz


Les envoûtés est un roman étrange écrit en 1939 par l’écrivain polonais Witold Gombrowicz. Ce livre nous mène près d’un château insolite et angoissant en Pologne, interdit au public et soupçonné d’être, non seulement hanté mais aussi un lieu renfermant d’immenses trésors. C’est dans ce cadre singulier que se rencontrent deux personnages prêts à se détruire l’un l’autre : Maya, riche sportive d’une beauté insolente, et son nouvel entraîneur de tennis, aux manières douteuses.

Découvrir l'article...


4 échanges
Livre rangé le 1 février 2017 dans les bibliothèques : Amour, De 20 à 30 euros, Dès 14 ans, Deuil, Grands formats, Magie, Moyen format, Pologne, Sociologie, Stock, Violence
Page 1 sur 2
1 2



Ce site est hébergé par Jules Archinova EIRL et a été créé sous wordpress par le libriosaure. Le design a été conçu avec les polices d'écriture Library et Cocinitas de Wood Cutter ainsi que Social Circle de Christopher Jackson. Tous les articles présents sur ce site ont été écrits par le libriosaure et ne peuvent être utilisés, entièrement ou partiellement, sans autorisation de l'auteur.